Fiction n°20


Le voici enfin, ce 20e numéro de Fiction dont on a tant parlé. Après le succès de son financement participatif, il sort pour ce mois d'avril 2015.

C'est par ici pour le commander.

Malheureusement, comme viennent de l'indiquer les Moutons Electriques, ce sera le dernier numéro, faute de rentabilité.
Si je regrette cette disparition, je suis cependant heureux d'avoir publié un petit texte dans cet ultime opus.

Au sommaire :

Deux longs entretiens croisés (12 pages chacun) : Christopher Priest (Le Prestige, Les Insulaires) & Xavier Mauméjean évoquent de surprenants points communs biographiques et littéraires lors d’une mémorable rencontre ; Jean-Pierre Andrevon & Fabien Clavel comparent leurs expériences, leurs influences et le monde de l’édition d’hier et d’aujourd’hui.

Un portfolio signé Sam Van Olffen, une balade dans la Venise de fiction, des articles sur l’imaginaire technologique dans les bayous de Louisiane, l’apprivoisement de la science-fiction et le thème des civilisations perdues.

Nouvelles :

G. R. R. Martin, « Y a que les gosses qui ont peur du noir » (« Only Kids Are Afraid of the Dark », 1967, trad : Eric Holstein)
Un pastiche pulp par l'auteur de Game of Thrones.

Jim Aikin, « Une très ancienne épée elfique » (« An Elvish Sword of Great Antiquity », F&SF janvier 2009, trad. : Manon Malais).
Les elfes sont parmi nous, et il ne faut pas les chatouiller, même les bâtards, sinon...

Phil Becker, « Fleurs de lune ».
Enquête policière dans un monde postapocalyptique, où mutants et ninjas sont monnaie courante.

Oliver Buckram, « Le musée de l'erreur » (« Museum of Error », F&SF janvier-février 2014, trad. : Martine Loncan)
Au musée des merveilles déglinguées, il se passe des choses étranges.

Karl Bunker, « Garde du corps » (« Bodyguard », F&SF, mars-avril 2011, trad. : Mathieu Rivero).
Quand on est exilé, comment traduire sans trahir, comment être protégé en étant aimé ?

Jean-Claude Dunyach, « L'armée des souvenirs ».
Une espionne et un informaticien parviendront-ils à sauver un empire de la mode ?

Jeffrey Ford, « La fabrique de fées » (« The Fairy Enterprise », Queen Victoria's Book of Spells, TOR, 2013, trad. : Annaïg Houesnard).
Une usine à fées ? Vous plaisantez ! Et pourtant, ça pourrait marcher... du moment qu’elles sont d’accord !

Joe Haldeman, « Se faire Emily » (« Doing Emily », F&SF mai-juin 2013, trad. : Lise Capitan)
Quand un critique littéraire remonte le temps et se met dans la peau de la poétesse romantique Emily Dickinson, ne risque-t-il pas d’y rester coincé ?

Rand B. Lee, « Trois feuilles d'aloès » (« Three Leaves of Aloe », F&SF, juillet-août 2009, trad. Vincent Foucher).
Dans une Bombay high-tech, il faut se méfier de tout, y compris des implants cérébraux.

Pat MacEwen, « Mon Bionid, mon Bionid douillet » (« Home Sweet Bi’Ome », F&SF, janvier 2011, trad. : Éléonore Néri).
Une maison vivante, ou la rencontre explosive entre pollution et allergie !

Jeremy Minton, « Franchir la noirceur » (« The Darkness Between », F&SF, janvier-février 2007, trad. Sonia Quémener).
Une fantasy souterraine aux délicieux accents de pulps.

Eugene Mirabelli, (« The Shore at the Edge of the World », F&SF, septembre-octobre 2013, trad. : Claire Kreutzberger).
Ce mystérieux visiteur vient-il d'au-delà des mers ou d'un passé nostalgique ?

Marc Oreggia, « Le Kami, la jeune fille et la bombe A ».
Les fantômes de Nagasaki ne se limitent pas aux ombres sur les murs...

K. D. Wentworth, « Propriétés aliénées » (« Alien Land », F&SF janvier-février 2012, trad. : Sonia Quémener).
Et si les extra-terrestres avaient la solution à la crise immobilière qui secoue les États-Unis ?

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Le lycan blanc